bell user minus plus bars file-lines cart-shopping magnifying-glass magnifying-glass-plus bag-shopping arrow-left arrow-right angle-down angle-up angle-right angle-left globe calendar star star-half check sliders caret-down arrow-square x exclamation box pen box-open store location-dot trash circle-play cube play tag lock envelope twitter facebook pinterest instagram snapchat youtube vimeo shopify tumblr tiktok star-empty
L’IRESEN présente un électrolyseur alimenté en énergie solaire

https://www.pv-magazine.fr/2022/09/19/liresen-presente-un-electrolyseur-alimente-en-energie-solaire/

L’IRESEN présente un électrolyseur alimenté en énergie solaire

Share

L’Institut de Recherche en Énergie Solaire et Énergies Nouvelles (IRESEN) a installé son premier système de production d’hydrogène vert et a choisi le photovoltaïque pour alimenter l’unité d’électrolyse pilote d’une capacité de 20 kW. Dans le cadre de son projet « Power-to-X µPilot », l’institut veut en effet tester son premier électrolyseur sous charge variable d’électricité renouvelable.

Développé avec l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P), le projet est incubé au cœur du Green Energy Park de Ben Guerir au Maroc et vise à intégrer les technologies et les innovations émergeant de la chaîne de valeur de la filière de l’hydrogène vert et de ses applications.

« On s’intéresse principalement à la production d’ammoniac vert, de méthanol vert, de carburants verts, mais aussi, à des aspects comme la mobilité durable et le stockage de l’électricité renouvelable, en utilisant l’hydrogène et les piles à combustibles », explique l’IRESEN dans un communiqué.

Le pilote servira d’outil de recherche et d’innovation et sera également un élément important dans la formation des équipes de l’IRESEN, de l’UM6P et de leurs partenaires au Maroc et notamment les membres de la « Commission Nationale de l’Hydrogène » et le cluster « Green H2 Maroc ». « Des étudiants, des chercheurs jeunes et confirmés, des techniciens, des ingénieurs et des cadres issus du secteur public et privé, bénéficieront de programmes de formation adaptés à leurs besoins et aux défis techniques et technologiques auxquels sont confrontés leurs structures respectives, dans le cadre du déploiement de projets “Power-To-X” au Maroc », précise l’institut.

La plateforme de formation ainsi développée pourrait être proposée à d’autres centres ou initiatives d’autres pays concernés par le développement et les opportunités de l’hydrogène vert – et en premier lieu au sein de la région Moyen-Orient-Afrique (MEA). Pour ce faire, l’IRESEN entend décliner son approche déployée dans le cadre du programme de la « Middle East & Africa Clean Tech Academy» (MEA-CTA), organisée récemment avec le Green Tech Institute – GTI de l’UM6P et en partenariat avec le Commissariat à l’Énergie Atomique et aux Énergies Alternatives (CEAtech), le Centre d’Hydrogène d’Oman (OHC), le Centre Régional pour les Énergies Renouvelables et l’Efficacité Énergétique (RCREEE) et l’Association Arabe des Engrais (AFA). Enfin, ce projet fait partie intégrante de la nouvelle plateforme technologique dédiée à l’Hydrogène et ses Applications — Green H2A, et ses projets pilotes, dont le contrat tripartite de sa création a été signée entre Le Groupe OCP, l’UM6P et IRESEN en novembre 2021, et qui sera situé au sein du site industriel OCP de Jorf Lasfar.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Share

Laisser un commentaire